Curateurs invités

Chez Vooruit, nous pensons tout de même quelquefois qu’on n’est jamais si bien servis que par soi-même ! En complément de son équipe de programmation permanente, Vooruit débusque des voix venant d’ailleurs, qui par leur points de vues uniques peuvent informer, enrichir et donner un défi à notre programmation. Dans leur sillage se trouve bien entendu une panoplie d’artistes qui (pour le moment) ne sont pas (encore) connus de Gand. Vooruit confie à ces commissaires invités la tâche d’établir un programme approfondi autour d’un ou de plusieurs thèmes. La dernière saison, parmi les commissaires invités, il y avait Ron Berry (VS) et Silvia Bottiroli (IT).

 

Qui sont les invités de la saison 18-19?


Gundega Laivina

Pour SMELTCRUISE, le coup d’envoi de la nouvelle saison Vooruit, la lettonne Gundega Laivina a composé un programme autour de l’écoute. Son projet comprend un parcours à travers le bâtiment de Vooruit, l’installation ‘Thirst’ de l’artiste sonore Voldemārs Johansons et les performances intimes de la lettonne Kate Krolle et du finnois Hans Rosenström. Mais vous découvrirez aussi ‘Ellipsis’, un travail d’expérimentation de Kevin Trappeniers autour du vide et des phénomènes insaisissables tels que la lumière et les ondes sonores. Pour couronner le tout, le fameux collectif britannique Forced Entertainment présente ‘And On The Thousandth Night…’, un marathon d’improvisation théâtrale d’une durée de six heures.

 

Nous avons rendu visite à Gundega à Riga (Lettonie), son port d'attache. Ici vous trouverez toutes les informations sur son programme concocté pour Vooruit.

 

Kevin Trappeniers
Kevin Trappeniers
Elipsis
© Kurt van der Elst
Kate Krolle
Kate Krolle
At the shore of running waters
Hans Rosenström
Hans Rosenström
Mikado

Barbara Raes & Amenra


Pour AMEN & BEYOND Vooruit invite Barbara Raes de ‘Beyond the Spoken’, un atelier autour du deuil non reconnu. Ensemble avec les musiciens du groupe post-metal Amenra, elle présente un programme autour des rites et rituels de la mort, du sacrifice, du départ et de la perte. Ce sont aussi les thèmes qui se trouvent à la base de leur travaux respectifs et qui formeront donc le point de départ de notre voyage excitant en mai 2019.