OUT THE FRAME 2020
sam. 21.03 18:30 - dim. 22.03 05:00
VOORUIT & ALL EYES ON HIP HOP PRESENT

OUT THE FRAME 2020

Homeboy Sandman / Tristan / Cakes Da Killa / Moor Mother / Lander Gyselinck & Michael J. Love / Miss Angel / Roedel & many many more
sam. 21.03
-
dim. 22.03
18:30 - 05:00
  • sam. 21.03
    18:30 - 05:00
    Kunstencentrum Vooruit

Explorer l’univers en expansion du hiphop

Le samedi 21 mars, le festival de hiphop d’un jour OUT THE FRAME – une collaboration avec All Eyes On Hip Hop – occupe à nouveau le Vooruit. OUT THE FRAME mise non seulement sur le hiphop classique, mais également tout ce qui l’entoure : électronique, jazz, r&b et bien plus encore. Découvrez de nouveaux projets aventureux de valeurs sûres, les têtes d’affiche de hiphop de demain et explorez l’univers toujours plus vaste du hiphop.

Line-up

HOMEBOY SANDMAN / TRISTAN / MISS ANGEL / MC YALLAH & DEBMASTER / ROEDEL / KRANKk / LUNCH MONEY LIFE / LAIMA / SEQUOYAH MURRAY / PELADA / more tbc 

Homeboy Sandman

« Des beats graves, des rimes serrées, des échantillons au vol et un charisme sans bornes sur le micro, » écrivait AP News à propos du nouveau LP de Homeboy Sandman, le talent new-yorkais du hiphop underground. Sur ce « Dusty » funky, il s’en prend aux tracas quotidiens et à l’ensablement psychique de notre société. Et cela sur 15 plages ass-rapping qui sont mieux rappées que votre rappeur favori. Un régal pour ceux qui apprécient les anciens d’OUT THE FRAME (Quelle Chris et Open Mike Eagle) ainsi que des légendes telles que Kool Herc et Rakim.

Tristan

Tristan est l’alter égo d’Isolde Van den Bulcke, 22 ans, vocaliste, chansonnière et productrice. Sur ces deux EP - « Illusje » (2018) et « Delidomia » (2019) – elle évolue souplement entre jazz, breakbeats, électronique et pop. Sa voix menaçante agglomère le tout. De Morgen a décrit Tristan comme « une pincée de Hiatus Kaiyote, un nuage de Kate Bush, une once de Bat For Lashes, entre krautrock, post rock et jazz-rock. » Ses spectacles live avec band complet font systématiquement l’objet de comptes rendus élogieux – voir ses passages appréciés à We Are Open, Gent Jazz et l’AB Club. En comme cerise sur le gâteau, elle a assuré l’année dernière à trois reprises le préprogramme de Tamino dans un AB complet.

Miss Angel

The young talent from Antwerp Miss Angel started out acapella and wrote her first songs herself, drawing from UK grime and old-school hip hop in a big way. In 2018 she hit the studio with a number of renowned beatmakers, resulting in three hot tracks: ‘Ghetto Supahstar’, ‘Money Making Mami’ and ‘All of the Schmoke’. Following collaborations with Blu Samu and Martha Da’Ro – who performed at OUT THE FRAME in 2018 and 2019, respectively – as well as KRANKk and Zwangere Guy, last summer Miss Angel single-handedly conquered the stages of Rock Werchter, Couleur Café, Dour, Fire is Gold and Pukkelpop. And now she’s coming for OUT THE FRAME.

MC Yallah & Debmaster

La rappeuse kényane MC Yallah vient juste de sortir son premier album « Kubali » sur Hakuna Kulala, un sous-label sympa de Nyege Nyege qui mise sur l’électronique underground d’Afrique de l’Est et du Congo. Avec le producteur Debmaster, MC Yallah a réalisé un petit disque explosif plein de feu verbal. Les moments forts ? Le grimy swagger de « Sifa Leero (Gangsta Edition) », le « TT145 » militant et le ragga slam intitulé « Kubali ». 100 % bad as fuck.

Roedel

Le Wu-Tang Clan de ‘t Stad ! Roedel est un collectif de 6 membres originaire d’Anvers qui illustre parfaitement l’adage « l’ensemble est plus que la somme des parties ». Luie Louis – l’année dernière encore présent sur OUT THE FRAME, Mitxelena, Rikky Rozay, Brakka Briesje, tusais et Stef unissent leurs forces sur leur premier album « Hondsdolheid », un disque bourré de beats des 90ies, de raps à la Stikstof et de samples de jazz. Entre-temps, ils ont remporté le Chase Award du meilleur urban act et travaillent au successeur « 247 ». Des chiens qui aboient et ne lâchent pas pied.

KRANKk

Il y a quelques semaines, au cours des Red Bull Elektropedia Awards, KRANKk a encore reçu une mention honorable comme most promising act. À juste titre, car cette nouvelle étoile au firmament belge du hiphop mélange le garage anglais, grime et bass music en une version crasse complètement inédite. KRANKk fait de la musique sombre et agressive, avec des raps speedy de MC guests tels que Miss Angel, Blu Samu ou David Ngyah. Leur première sortie « How We Were » (2018) faisait penser au son d’Iglooghost et d’Aphex Twin ; son successeur « Dark » - à paraître en janvier 2020 – creuse encore plus profond et possède des allures internationales. En live, KRANKk n’est jamais moins qu’extrêmement entraînant, dansable et virtuose. Grimeeeeyyyyy !

Lunch Money Life

Un groupe de lecture philosophique qui se métamorphose en groupe de hiphop instrumental : pour la street cred, il y a de meilleures biographies à imaginer. Malgré cela, Lunch Money Life peut être considéré comme l’un des acts hiphop les plus passionnants et originaux out there. Le groupe mélange jazz expérimental, hiphop, électronique et kraut, et aime s’adjoindre sur scène des cuivres et des rappeurs invités. Disons le bâtard de J. Dilla et Miles Davis. Et nous pardonnons tout aux groupes qui sortent des numéros intitulés « Unlimited Ice Cream Palace ».

Laima

Laima Leyton est la moitié féminine de Mixhell, à côté de son époux Igor Cavalera (Sepultura, Cavalera Conspiracy). Avec Mixhell, elle passe joyeusement le techno, l’acid et le rock à la moulinette, mais pour son premier album solo « Home » - production : DEEWEE – elle opte à plein pour les expériences vocales et l’électronique. Bon à savoir : pour pouvoir déguster à plein « Home », il faut mettre en même temps la face A et B. Nous sommes aussi curieux que vous de voir comment Laima va s’en sortir sur scène.

Sequoyah Murray

Chansonnier, multi-instrumentaliste et producteur : à 22 ans à peine, ce talent Sequoyah Murray est tout cela. Ajoutez-y encore « excellent chanteur », car son début « Before You Begin » est centré sur son baryton plein de soul. « Neuf chansons exceptionnellement dynamiques, » note The Quietus à propos de cet album. Pour sa première création, Murray puise dans – respirez d’abord un bon coup – le new soul, l’électronique futuriste, les polyrythmes d’Afrique de l’Ouest et du Nord, le gospel, le freejazz et les tropicália psychédéliques. Sa sonorité éclectique rappelle Blood Orange, King Krule et le toujours largement sous-estimé Arthur Russell.

Pelada

« Ouvre tes yeux, la bête se nourrit d’exploitation » : le rave underground cru du groupe canadien Pelada est socialement engagé, pressant et surtout très fort. Sur leur début « Movimiento Para Cambio », le duo Chris Vargas (chant) et Tobias Rochman (producteur) utilise la musique pour partager leurs idées sur le pouvoir, l’identité et l’environnement avec le monde. Le mélange rugueux de synths rave, de lignes de basse acid et de breakbeats de Rochman forment la bande-son parfaite. « C’est dur de ne pas être bouleversé par la passion, la puissance et l’engagement de Pelada, » résume joliment FACT. Musique critique de club !

“OUT THE FRAME shows the power of spaces where art from across the world can coalesce: where we can build fairytale and fantasia out of strange, challenging sounds.”

The Quietus (2019)

Discover the OUT THE FRAME 2020 line-up

This was OUT THE FRAME 2019

Info Pratiques

sa 21.03 - 18:00 Salle de Bal Vooruit / Café / Scène Salle de théâtre
musique / hiphop / électronique / pop / nightlife / party
tickets première vague / préinscription 18 €

Crédits

En collaboration avec All Eyes On Hip Hop


Cookies
Kunstencentrum Vooruit maakt gebruik van cookies. Omdat wij jouw privacy willen waarborgen én de gebruiksvriendelijkheid van je bezoek aan onze website willen verbeteren. Wij vinden het belangrijk dat je weet hoe en waarom wij deze gebruiken.
Meer informatie over jouw privacy & cookies